Une analyse de Laurent Romejko pour Art'N'B Magazine et L'Oreille est Hardie.

 

ICI DEVRAIT SE TROUVER UNE IMAGE :P

 

Une boîte de nuit enfumée lors d'une soirée Miss Night Club, tel est le décor de la pochette du nouvel album de M Pokora*.
M Pokora est au centre droit (Johnny Hallyday étant déja pris par la droite, il ne restait plus que lui pour Bayrou...), coiffé d'un béret high-tendance, et portant des armes à la main pour faire Gansta from West Coast. S'impliquant à fond dans son soutien à François Bayrou, il a été volé la sacoche de Besancenot, et il en a fait un accessoire high-tendance ! Il a pas réussi à piquer les chaussures (high-talons) de Sarkozy par contre, alors il fait un peu petit sur la photo.
Surtout à coté de sa meuf (au centre), d'ailleurs. En même temps sa meuf, elle fait 1m87 et demi, et elle vient de gagner le concours de Miss Night Club France 2007, alors du coup elle s'est mise à moitié à poil, et elle fait le tour du dancefloor avec un drapeau français, comme elle à vu faire les sportifs aux J.O.
A sa gauche, Maitre Jean-Louis, l'huissier de justice, lui court après pour tenter de l'arrêter et lui remettre son prix (le banquier a proposé 2300¬Ä ou la boite). Il est suivi de près par Mister Night Club 2007 (avec son écharpe) à qui on avait promis qu'il pourrait boire gratis pendant la soirée, mais qu'a finalement dû payer ses deux coca.
Sinon, on voit des mecs bourrés au premier plan, dont un qui pouvait pas rentrer avec ses baskets, alors il les a enlevées à l'entrée, mais le vigile lui a dit que son pantalon et son caleçon ne lui permettaient pas d'entrer non plus, tout comme sa chaussette gauche qu'était trouée.On pourra légèrement s'offusquer de l'aspect un peu provocant et de la position lassive de la femme aux pieds de la meuf de M Pokora (la premier dauphine), mais c'est bien tout ce qu'on trouverait à critiquer sur cet album avant de l'avoir écouté.

L.R

*M Pokora guide le people sur le dancefloor, publié chez Grasset, sortie le 13 juillet 2007 (On vous avait bien dit que les vendredi 13 portaient malheur).